Wild Cards : toujours pas 100% d’invitations pour les équipes MPCC

En 2018, 89% des Wild Cards World Tour attribuées par les organisations avaient été destinées à des équipes membres du MPCC. En 2019, le pourcentage passe à 91%. 100% demeure l’objectif fixé.

Le MPCC produit à l’issue de chaque saison une infographie récapitulant le choix des invitations à des épreuves inscrites au calendrier World Tour, afin de différencier celles qui ont été adressées à des équipes continentales professionnelles membres du MPCC de celles qui ne l’étaient pas.

 
En 2018, 89% des invitations en World Tour avaient été adressées à des équipes membres du MPCC. Elles concernent généralement 3 ou 4 équipes pour les courses par étapes et jusqu’à 11 équipes pour les épreuves d’un jour. Cette proportion était satisfaisante mais le mouvement se fixe pour objectif d’obtenir, de la part de tous les organisateurs concernés, 100% d’invitations destinées à ses membres, afin de les récompenser de leur engagement sur la base du volontariat pour des règles éthiques plus strictes.
 
En 2019, cette proportion est en hausse : de 89%, elle passe à 91%. Les organisateurs d’épreuves du World Tour n’ont pas cessé de faire confiance aux équipes Continental Pro membres de notre mouvement et c’est une satisfaction.
 
Le mouvement se félicite aussi que les trois grands tours (Giro, Tour, Vuelta) aient attribué 100% de leurs précieuses wild cards à des équipes membres du MPCC. En 2018, ce ne fut pas le cas : RCS Sport, entité organisatrice du Giro, avait réservé l’une de ses quatre invitations à une équipe qui ne faisait pas partie du MPCC. Notre mouvement s’en était ému, et se réjouit, un an plus tard, de la confiance de tous les organisateurs des grands tours en les équipes qui, elles-mêmes, font confiance au MPCC pour les accompagner dans la lutte pour la crédibilité du cyclisme.
 
Ce n’est malheureusement pas encore le cas pour certains “monuments” parmi les classiques du calendrier : Milan - San Remo et le Tour de Lombardie ne remplissent pas la case “100%”. C’est également le cas du Tour des Flandres, contrairement à l’année dernière. Le MPCC encourage les organisateurs en question à voir l’adhésion des équipes au MPCC comme un signal fort allant dans le sens de la crédibilité du cyclisme, et les équipes concernées à adhérer à leur tour au mouvement.
 
Au sein du peloton 2020, il existe 19 équipes enregistrées comme “Continental Pro”, dont 16 sont engagées auprès du MPCC. Les trois équipes non-membres sont Alpecin-Fenix, Uno-X Norwegian Development Team et Vini Zabu KTM. Ce mercredi 8 janvier, ASO a annoncé l’identité des équipes invitées pour le Tour de France, Paris-Nice et le Critérium du Dauphiné et toutes ces wild cards ont été attribuées à l’une ou l’autre de ces 16 équipes membres.
 
Le MPCC tient à souligner l’engagement fort et remarquable de certains organisateurs qui permet de renforcer la crédibilité de notre sport tout en déplorant le comportement de ceux qui ne souhaitent pas aller dans ce même sens, action pourtant indispensable pour l’avenir du cyclisme. Ainsi, le MPCC demande à ce que les invitations pour l’année 2020 soient attribuées à des équipes membres du mouvement, et incite les équipes et les fédérations non membres à s’engager pour des règles plus strictes.