COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 26 JUIN 2017

Le MPPC déplore que l’organisateur du Giro d’Italia ait privilégié d’inviter des équipes non-membres de notre mouvement. Le Tour de France et la Vuelta ont adopté notre conception et n’ont pas à le regretter.

 

L’UCI vient d’infliger 30 jours de suspension à l’équipe BARDIANI, qui ne pourra reprendre son activité que le 14 juillet. Cette sanction fait suite à l’exclusion de 2 de ses coureurs au départ du Giro, suite au contrôle antidopage positif dont ils ont fait l’objet. L’équipe italienne avait néanmoins été autorisée à disputer le Tour d’Italie, en dépit du discrédit porté par cette annonce.


Roger Legeay a rappelé, lors du dernier Conseil d’Administration du MPCC, le 7 juin dernier, qu’il avait alerté, dès janvier 2014, l’organisateur du Giro sur l’intérêt général de privilégier les membres du MPCC concernant l’attribution des wildcards.


Si les organisateurs de grands Tours sont dans l’obligation de sélectionner toutes les équipes du World Tour (7 d’entre elles – sur 18 – sont membres du MPCC), ils ont toute liberté dans le choix des équipes Continentales Professionnelles qu’elles retiennent (19 sur 22 adhèrent au MPCC).


Christian Prudhomme (ASO) avait rappelé, en octobre dernier, lors de la présentation du Tour de France 2017, son attachement à la philosophie du MPCC et son souhait de n’inviter sur ses épreuves que des équipes « Conti Pros » adhérentes au mouvement.


A contrario, RCS, société organisatrice du Giro d’Italia, a invité 3 équipes Continentales Pros qui ont fait le choix de ne pas adhérer – ou de ne plus adhérer – aux règles plus strictes du MPCC, visant à renforcer la crédibilité de notre sport.


L’infographie relative aux participants du dernier Giro d’Italia permet de constater que le choix des coureurs, alignés par les équipes MPCC, n’est pas anodins au regard du prestige de l’épreuve et laisse apparaître un réel contraste au sein de l’effectif présent pour la 100ème édition.


Dans un courrier, Roger Legeay s’est à nouveau adressé à l’organisateur Mauro VEGNI en espérant que RCS rejoigne dans un avenir proche le MPCC de façon à oeuvrer ensemble pour la crédibilité du cyclisme, à travers ses plus belles épreuves.

 

 

LIENS UTILES :