Soul Brasil rejoint MPCC pour « se battre ensemble contre le dopage »

Suspendue par l’UCI jusqu’au 12 février, l’équipe Continental Pro brésilienne Soul Brasil a demandé son adhésion au MPCC. Celle-ci est acceptée à titre probatoire : le mouvement se félicite de l'engagement du manager Benedito Tadeu à respecter des règles plus strictes. L'adhésion définitive sera votée lors de la prochaine Assemblée Générale du MPCC (Octobre 2017).

 

En novembre 2016 étaient dévoilés les contrôles positifs de Kleber Ramos, João Gaspar et Ramiro Rincon, tous trois coureurs de l’équipe brésilienne Funvic. Aujourd’hui nommée Soul Brasil, celle-ci est suspendue par l’UCI jusqu’au 12 février en raison de ces différents cas, qui ont amené l’instance à activer son point de règlement sur les sanctions infligées aux équipes, inspirée du MPCC.

 

La formation sud-américaine a choisi de ne pas jeter l’éponge, a maintenu son souhait de figurer au sein de la division Continental Pro et a formulé début janvier une demande d’adhésion au MPCC. Son manager Benedito Tadeu déclare : « Les contrats de ces trois coureurs ont immédiatement été rompus et ils n’ont plus aucun lien avec l’équipe. Nous sommes désormais candidats à une adhésion au MPCC et en acceptons les règlements. Nous avons traversé des moments difficiles en 2016 avec ces trois cas. Nous avons maintenant d’autant plus à coeur de nous battre contre le dopage aux côtés du MPCC. »

 

La philosophie du MPCC a toujours été et demeure la suivante : accueillir toutes les équipes volontaires sans distinction et se féliciter de leur engagement à respecter un règlement plus strict que celui des instances.