Les chiffres du dopage au 31 mars

Pour la troisième année consécutive, MPCC recense les cas de dopage révélés sport par sport, pour mieux situer la place du cyclisme par rapport aux autres disciplines. Après trois mois, le baseball mène le classement.

 

 

Recenser les cas de dopage n’est pas une tâche facile et se fait sous réserve des cas tenus à discrétion par leurs fédérations internationales respectives : certaines ne font pas la publicité des cas de dopage avérés dans leur discipline. Le cyclisme, a contrario, dévoile chaque test positif. Nos chiffres se basent donc sur les cas révélés en 2016, selon les communications officielles des fédérations et des agences antidopage, etc.

 

En 2014, l’athlétisme avait été le sport le plus touché avec 62 contrôles positifs, devant l'haltérophilie avec 55 cas. Au 31 mars 2016, l'athlétisme mène à nouveau la danse parmi les sports olympiques avec déjà 15 tests positifs, devant la natation à 8. Le cyclisme, 4e sport le plus marqué par des cas positifs révélés ces deux dernières années, pointe après trois mois et demi à la huitième place.

 

Les USA sont les plus touchés, très loin devant les autres pays : 30 cas, soit 21 de plus que Malte. 

 

La comptabilisation de MPCC regroupe :

 

- le cyclisme sur route : deux cas recensés pour cette discipline la plus médiatique
- la piste : zéro cas
- le VTT : zéro cas

 

Mise à jour : 25/04/2017