Degenkolb : "Être dans MPCC ? C’est dans mon intérêt"

Les coureurs ont la parole ! MPCC a questionné le dernier vainqueur de Milan-Sanremo John Degenkolb, membre de l’équipe Giant-Alpecin et ressortissant d’un pays, l’Allemagne, qui essaye de reconquérir son public.



ARD et ZDF ne diffusaient plus le Tour de France depuis 2011. Mais en janvier dernier, les deux chaînes publiques allemandes ont annoncé le retour des retransmissions en direct pour cette année 2015. Le cyclisme allemand essaye de reconquérir son public grâce aux victoires de ses nombreux champions, qui ont notamment glané treize victoires d’étapes sur les deux dernières éditions de la grande boucle. John Degenkolb, dernier vainqueur de Milan-Sanremo, fait partie de l’équipe Giant-Alpecin, seule équipe allemande du World Tour et membre de MPCC depuis sa création.



Le manager de cette formation Giant-Alpecin, Iwan Spekenbrink, est vice-président de MPCC. Dans un entretien publié en mars dernier, il rappelait qu’il ne fallait pas voir MPCC comme une frontière : « Il ne serait pas bon de dire : « Nous n’êtes pas à MPCC, vous êtes n’êtes pas propres. » Ce ne serait pas éthique, ce n’est pas ce qu’il faut faire. Il faut plutôt se concentrer sur nous et dire que nous croyons en ces règles bénévoles, car cette responsabilité propre est l’un des éléments qui rendent ce sport meilleur. » John Degenkolb va dans le même sens : « On ne doit pas tracer une ligne entre ces équipes, c’est très important. » Pour les acteurs de ce sport engagés auprès de MPCC, tout n’est pas une histoire d’opposition mais de conviction.