4 équipes membres de MPCC ont soumis 27 coureurs à des contrôles de cortisolémie sur le Tour de France le 9 septembre. 3 équipes ont soumis 16 coureurs le 16 septembre. Tous ont été autorisés à prendre le départ.

Nous avons pris la liste des partants du Tour de France 2020 et les avons répartis en fonction de leur appartenance, ou non, à des équipes membres du MPCC. Parmi celles-ci, aucun coureur n’a été suspendu dans le passé. Chez les non-membres, il y en a trois.

12 équipes membres de MPCC ont soumis 96 coureurs à des contrôles de cortisolémie sur le Tour de France. Tous ont été autorisés à prendre le départ.

Les équipes membres de MPCC ont soumis 12 coureurs à un contrôle de cortisolémie sur le Championnat de France. Tous ont pris le départ.

Les équipes membres de MPCC ont soumis 35 coureurs à un contrôle de cortisolémie sur le Criterium du Dauphiné. Tous ont pris le départ.

Les équipes membres de MPCC ont soumis 18 coureurs à un contrôle de cortisolémie sur le Tour de l’Ain. Tous ont pris le départ.

Les équipes membres de MPCC ont soumis 26 coureurs à un contrôle de cortisolémie sur la Route d’Occitanie. Tous ont pris le départ.

Sur fond de pandémie mondiale, c’est l’étonnant constat que nous livre notre relevé sur « les chiffres de la crédibilité », tous sports confondus, au terme du premier semestre de l’année, par rapport à l’an passé à la même époque.p>

380 coureurs, 78 anciens coureurs, 294 encadrants et 20 anciens encadrants sont membres du MPCC à titre individuel. Cette démarche est, pour rappel, volontaire et constitue un engagement fort. Notre mouvement tient à clarifier cela.

Sur les trois premiers mois de l’année, seulement trois procédures de dopage ont été révélées dans le sport cycliste. Un chiffre encourageant après les 32 cas révélés en 2019 ?